6 visites incontournables à Lisbonne

J’avais peur d’être déçue par Lisbonne, tant la destination était vantée dans mon entourage et sur les réseaux sociaux (destination favorite des français pour un city-break européen). Il est vrai que cette ville portugaise dispose de nombreux atouts pour un court séjour : à 2h30 de Paris, températures clémentes et un charme fou sur les clichés.
Et puis j’ai compris. Lisbonne bénéficie d’un capital tendance indéniable. Parfaite pour un long week-end, la ville est très simple d’accès (aéroport à 20 minutes du centre, 4 lignes de métro, des tramways et funiculaires) et permet de déconnecter rapidement (soleil, petiscos (équivalent des tapas espagnoles), architecture). De quoi se dépayser et prendre une dose de vitamine D.
Je vais tenter de retracer ici mes coups de cœur, lieux favoris, moments choisis pour vous aider à profiter au mieux de Lisbonne et à préparer votre venue avec les incontournables lisboètes.
1. Le tramway 28, le tram jaune iconique qui circule dans les ruelles pentues et étroites. Le voyage devient un circuit touristique au prix d’un ticket de métro (ou avec un pass journée à 6,50 euros). Il permet de traverser les quartiers de Graca, de l’Alfama, d’Estrela et de la Baixa au son des roues qui crissent dans les petites rues. Il est pris d’assaut par les touristes, donc mieux vaut le prendre en début de ligne à Martim Moniz. Attention aux pickpockets.
2. Les miradouros(belvédères) pour les fameux points de vue et panoramas sur la ville aux 7 collines. Mon coup de cœur va à celui de Santa Luzia avec ses azulejos (juste à côté de celui de Portas do Sol). Je ne suis pas montée dans l’elevador de Santa Justa, cet ascenseur de fer conçu par un disciple de Gustave Eiffel. Mais c’est un vrai bijou à regarder depuis la rua Aurea en remontant de la place du Commerce.
3. Le quartier de Belém, à l’Ouest du centre est considéré comme incontournable. Il est accessible en 15 minutes par le tram 15 qui longe la rivière du Taje pour arriver au grand port maritime d’où Vasco de Gama est parti à la conquête des Indes. Honnêtement, il y a beaucoup de monde mais le lieu vaut le détour pour découvrir le monastère de Hiéronymites, la Tour de Belém, le monument des découvertes (avec les grands navigateurs) et la pâtisserie des pasteis de Belém. On trouve des pasteis un peu partout dans Lisbonne, ceux-ci sont très bons (1,10 euros pièce) mais il y a beaucoup de file d’attente. Le musée des transports en commun (Carris Museum), dans le quartier de Belém est une sortie idéale avec enfants. Il permet un voyage dans le temps et l’histoire du développement de la ville. À découvrir également, le musée Berardo, qui propose une collection privée d’art moderne et contemporain dont l’entrée est gratuite.
4. Non loin de Belém, le lieu branché du moment à Lisbonne se trouve à LX Factory(arrêt Alcantara). Ancienne fabrique de tissus portugais réaménagée en quartier mode avec restos branchés, street art, créateurs, librairie Ler Devagar, ce village mode est à découvrir.
5. Surplombant la ville de Lisbonne, dans le quartier de l’Alfama, le Castelo São Jorgeest le monument incontournable de Lisbonne. Non seulement pour la visite de l’enceinte de la forteresse médiévale, mais aussi pour la vue qu’il offre depuis sa colline. Il est accessible depuis le miradouro Santa Luzia et le prix d’entrée s’élève à 8,50 euros. La visite se fait principalement en extérieur et dure moins de 2 heures.
6. La traversée du Tage en bateau en fin de journée, au coucher du soleil est un moment magique. Nous sommes partis de Cais do Sodré, direction Cacilhas (3,50 euros l’aller-retour). A la sortie du ferry, prendre directement à droite et longer les quais pendant 15 minutes. On longe de vieux docks, tagués et on accède au restaurant Ponto Final. Attention aux vagues et n’oubliez pas de vous éclairer au retour de nuit.

0 comments