Rentrée: le cas des fournitures scolaires

En pleine tourmente de la surcharge du mois de juin, les écoles et collèges distribuent les listes de fournitures pour la rentrée. A peine en vacances, je préfère anticiper sur ce détail logistique pour arriver sereine en septembre.
Les années précédentes, je me fournissais entre Office Dépôt ou Carrefour. Pour l’entrée en sixième et sa liste bien conséquente de l’an dernier, j’avais opté pour un Leclerc de Province, et la note avait quand même été très salée. 
>>> Cette année, changement de stratégie, l’appel des offres du web a été plus fort. Après quelques renseignements et comparatifs entre Scoléo, rentree.com, vente-privée, marentreepaschere et rentreediscount, j’ai passé ma commande. Avec les promos de juillet, mon panier est devenu très raisonnable chez rentreediscount. J’ai dépensé pour mes 2 collégiennes (6e et 5e) et ma CM1, autant que l’année dernière juste pour une collégienne.

Voici également quelques astuces pour les fournitures scolaires :
* Je rationnalise beaucoup plus (merci l’expérience). Pour certains crayons de couleur, ciseaux et autres feutres, il y a encore de quoi faire une année scolaire. Côté cahiers, j’en ai récupéré plusieurs de l’année de CM2 avec seulement 3 ou 4 pages utilisées, que j’ai simplement arrachées ! 

* Pour les codes couleurs, par matières, des collégiennes (oui cette année j’en ai 2 !), exit les cahiers ET protège-cahiers colorés qui ont mauvaise mine à la fin de l’année. J’opte cette fois pour des cahiers avec couverture plastique colorée, ça revient moins cher et c’est finalement plus simple. 

* Côté poids du cartable, j’avais été prévenue, mais j’ai quand même passé l’an dernier à halluciner du poids du cartable (pardon du Eastpack). Donc là aussi, finis les cahiers 96 pages, ce seront des 48 pages, quitte à en utiliser un deuxième en cours d’année (même pas sûre). Pour le classeur, pareil, ce ne sera pas le gros cartonné, mais un plus fin à couverture souple. Si un prof ose une réflexion, je suis prête à lui exposer mes arguments. C’est fou le nombre de scolioses chez les adolescents de notre entourage. 

* Exit les trousses mulptiples, pour le collège on opte pour une seule, plus large, pouvant tout contenir, plutôt que plusieurs avec feutres et crayons de couleur comme en primaire. De toute façon, au collège, 5 feutres et 5 crayons de couleur suffisent.

* J’aurais bien aimé que les filles se passent d’agenda (gros et lourd)… Mais là je comprends leurs réticences, même si les devoirs sont sur le portail ENC (ou Pronotes), ça rassure de les noter, et puis c’est un objet doudou du collégien avec petits mots, dessins… 

Bref, j’ai tout fait, sur l’ordi, je me suis faite livrer, j’ai dispatché et j’ai un peu économisé. Je m’en veux presque de ne pas y avoir pensé avant ! Maintenant, on peut partir en vacances l’esprit tranquille !

0 comments